l’Arlésienne Butterick 5605

Arlésienne ou presque ! Cette robe, ça fait plus de 2 ans que je vous en parle… je crois bien que c’est même la première robe dont je vous parlais sur ce blog ! Mais finalement la voici …

C’est une robe faite à partir du patron Butterick B5605, un patron vintage de l’année 56. J’avais vraiment craqué sur son dos, dans sa version avec un noeud dans le dos.

butterick 5605

J’ai mis très longtemps à en venir à bout : entre le moment où j’ai acheté le patron et le tissu, il s’est passé plus de 2 ans. J’avais essayé de la coudre lors de mes débuts devant la machine à coudre, mais je me suis tout de suite heurtée au problème du gousset.

Les découpes du corsage de la robe forment une pointe au dessus de l’emmanchure, et cette pointe est renforcée sur l’envers par un petit carré de tissu, comme pour un gousset.

J’ai mis un bon moment à comprendre son usage (renforcer cette pointe), comment la monter, et ensuite à le faire proprement. L’autre difficulté dans l’assemblage du corsage était l’arrondi poitrine, il y a d’ailleurs un des cotés où il reste des petits plis, mais je vivrai bien avec. Pour en venir à bout, j’ai suivi les conseils de qui a essuyé les mêmes difficultés que Karen, du blog Did you make that !

_MG_9702

J’ai fait deux toiles pour le corsage, en passant d’une taille 14 à un taille 12. Il y a quelques modification : j’ai coupé la jupe devant et le milieu du corsage devant au pli, car je n’aimais pas la couture au milieu. J’ai aussi supprimé les deux larges plis plis sur les fesses, pas vraiment la peine de rajouter du volume ici dans mon cas.

_MG_9696

Dans cette version finale, j’ai opté pour la bande boutonnée dans le dos, plus légère que le gros noeud. Le corsage est doublé dans le même coton, mais blanc avec les étoiles rouges, avec lequel j’ai également recouvert le bouton du dos.

_MG_9706

Je me suis planté en coupant mon milieu avec les valeurs de couture, par conséquent, au moment de l’assemblage, j’avais trop de tissu par rapport au corsage, alors j’ai juste rajouté deux petits plis creux pour résorber l’embu et c’est très mignon.

_MG_9709

Pour conclure, elle m’a donné du fil à retordre quand même entre les premiers essais en 2014 et 2016, mais au moins j’ai pu mesurer les progrès accomplis entre mes débuts en couture et aujourd’hui, car en la cousant cette fois, je n’ai pas peiné du tout.  Les patrons vintage Butterick ont toujours une coupe seyante, et finalement on apprend des techniques mystérieuses, et ça c’est chouette.

_MG_9693

Résultat : je la porte beaucoup depuis qu’elle est terminée, elle est confortable, élégante et elle tourne !

Allez, une dernière photo avant le petit bilan, un peu floue mais avec un Bretzel néo-zélandais qui squatte !

_MG_9711Bilan du projet

Modèle : Butterick 5605

Taille : 12, correspondant à mon tour de poitrine, sans modification

Matière : Coton de chez Tissu Reine (9,90€/M)

Coût : 45 € (patron, tissu, zip)

Temps passé : quand on aime, on ne compte pas hein !

Wearibility : elle a gagné son 5/5 !

 

Publicités

15 réflexions sur “l’Arlésienne Butterick 5605

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s