2016, défi jeans, ginger jeans.

Ginger9

Les pantalons et moi, c’est une histoire un peu compliquée.  Dans le prêt à porter  je ne trouve que rarement mon bonheur, comme beaucoup de femmes d’ailleurs. Il fut un temps où Gap et Levis avaient des lignes « curvy », joli mot qui me permettait de caser mes fesses dans un pantalon sans avoir de béance à la taille. Malheureusement pour les callipyges, la tendance a eu raison de ces modèles…

En couture, j’ai aussi essuyé quelques déboires  lorsque j’ai voulu me lancer dans le patron Juniper de Colette (rappelez-vous…). Au bout de 3 toiles, j’avais bien avancé mais les jambes de ce pantalon étant définitivement beaucoup trop larges, j’ai laissé tomber. Quand j’y repense, je me dis que ma copine Carmen a bien raison quand elle me dit que lorsqu’il n’y a pas beaucoup de réalisations visibles d’un patron, c’est qu’il y a un problème d’abord avec le patron !

Ginger49

Comme ces derniers mois je passe beaucoup de temps à la maison, chômage oblige, je suis assez souvent en jeans. J’en portais rarement auparavant, c’était même assez mal venu au bureau, alors j’en avais juste un. Un nouvel exemplaire me paraissait indispensable et comme je restais toujours sur mon objectif de coudre un pantalon, pourquoi pas me lancer dans un jeans ? En plus, Carmen organisait un stage de couture pendant 3 jour, c’était le projet idéal à emmener dans mon sac à dos.

J’ai choisi un patron, décliné moult fois par les couturières de la planète, le désormais classique Ginger Jeans, de Closet Case Patterns. Pour les Petites Mains Nomades, nous devions préparer notre toile, sans ajustement.

Ginger34

Nous voilà donc arrivées à la Manufacture Bohin, sous le crachin soleil normand avec les comparses couturières, prêtes à coudre. Des machines Janome rutilantes, fraîches sorties du carton nous attendaient, les fers à repasser chauffaient déjà. Nous avons d’abord procédé aux ajustements sur nos toiles, nous avions toutes un projet différent et à la fin de cette première journée, tous tombaient à la perfection.

petitesmains3

Le deuxième jour, j’ai préparé mes pièces. Le jeans a tendance à bouger à la coupe, j’ai décidé de couper sur une épaisseur simple. J’ai soigneusement coupé la doublure, thermocollé quelques pièces, bien reporté toutes les marques, j’étais prête à commencer à coudre.

Et là, CATASTROPHE. J’avais coupé deux fois la même jambe. Comme une idiote, j’avais oublié de retourner le patron en le répétant la deuxième fois sur mon tissu. Ma dernière journée de stage était bien compromise, vu que bien entendu, je n’avais pas de rab de tissu…

Ginger43

J’avoue que j’étais bien dégoûtée, je m’imaginais déjà rentrer a la maison avec mon nouveau jeans… En attendant, pendant que les copines avançaient sur leur projet, je me suis entraîné à monter la braguette.

De retour à Lyon, j’ai filé chez Mondial tissus, recoupé la jambe manquante et tout assemblé vite fait bien fait! Comme c’est un jeans bien plus élastique que le calicot de ma toile, j’ai ôté 3 cm de largeur aux jambes, et 2 à la taille. Maintenant que je l’ai porté, je me dis que j’aurais pu enlever 1 cm de plus, et supprimer le centimètre que nous avions ajouté sur l’empiècement dos, mais c’est un détail. J’aurais pensé que ce jeans se détendrait plus après une journée et non, la bonne surprise ! Sur ces photos, je le porte depuis 3 jours et il se tient plutôt bien.

Ginger25

Je suis très fière de mon jeans, il me va bien et surtout il me rappelle les quelques jours passés avec les copines couturières lors de nos Petites Mains Nomades. C’était la première édition de ce stage, et je ne peux que vous le conseiller : nous avons été traitées comme des reines ! Lolie qui s’occupait de la partie logistique du stage était aux petits soins, le matériel des sponsors (Janome, Brabantia et Braun, rien que ça) impeccable (pour tout vous dire je rêve encore du fer Dark Vapeur, et de sa planche à repasser, mon matériel étant comment dire… Plus archaïque ), l’hôtel parfait (mon lit faisait environ 6 m2).

Ginger39

Et surtout, passer 3 jours avec Carmen, Natacha, Patricia, Marianne et Lollie, à coudre, à discuter couture, et patrons, et techniques, et tissus et à bien rigoler, c’était vraiment, vraiment chouette. Merci encore les filles ! Pour celles et ceux que ça intéresse, Carmen et Lollie préparent une nouvelle édition pour cet automne. (Toutes les infos seront )

Ginger58

petitesmains5 petitesmains4

Bilan du projet

Modèle : Ginger Jeans, Closet Case Paterns

Taille : J’ai coupé un 16, qui correspond à mes hanches, nous avons ajouté 7 cm sur le plein des fesses, 1 cm à l’empiècement dos (que je supprimerai sur une prochaine version, j’ai enlevé 6 cm à la taille et 3 cm de largeur sur les jambes

Matière : jeans stretch de chez Mondial Tissu

Coût : 70 € environ (patron, jeans, zip, fil, rivets – pas encore posés)

Temps passé : 3 jours

Wearibility : je me sens très bien dedans, je le porte constamment, mais je mets juste un bémol sur l’imprimé dont je ne suis pas très fan (mais je n’ai pas eu trop le choix, j’étais un peu en retard pour acheter mon tissu avant le stage)

Publicités

9 réflexions sur “2016, défi jeans, ginger jeans.

  1. Yeah!!! Il te va vraiment bien (mais qui en aurait douté ? Pas moi :-)). C’est vrai que ces trois jours ont été juste géniaux et qu’on vraiment bien rigolé (et super bien bossé). Moi aussi il me reste les rivets à poser. Pleins de bisous et à bientôt ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s