Anna caniculaire

Oh c’est déjà le mois d’octobre ! Vous me pardonnerez de vous rappeler le soleil et la lumière alors qu’il fait si gris à la fenêtre. Je vous avoue que cet été ayant été riche en mariages, week-ends, et grands changements, je n’ai guère eu d’opportunité à écrire ici. Voici donc un article tout à fait hors saison, sur ma robe spéciale canicule, j’ai nommé la Anna Dress de By Hand London.

devant

J’ai cousu cette robe au tout début de l’été, alors que les premiers jours de grandes chaleurs étaient annoncés.

Depuis la 5ème où je m’étais appropriée la jupe de ma copine Selda, je n’avais plus jamais porté cette longueur. La robe longue, c’est une grande première dans mon placard (euh, oui, vous je ne sais pas, mais moi, je n’ai pas de dressing, juste un placard normal).

dos

Pour vous dire, je ne sais vraiment pas ce qui a pu me décider à faire cette Anna si longue, longue, longue. J’avais surtout envie d’un peu d’ampleur, de tissu qui frôle la peau, sans surtout y coller.

cotédraoit2

J’étais hésitante sur le patron, je craignais que cette robe serre trop mes hanches, alors j’ai fait une toile du corsage et de la jupe jusqu’à mi-cuisses. C’était impec, dans une taille 10. J’ai modifié le dos, en reportant simplement l’encolure V du devant, et voilà.

detaildos

Elle a tenu dans mon coupon de 3 mètres et j’ai raccourci le bas de 10 cm, le patron est vraiment long. C’est un coton léger des Coupons de Saint Pierre, acheté cet hiver, sans penser à combien je le trouverais salutaire lors des chaleurs de l’été.

cotédroit

C’est une robe simple à coudre, avec deux pinces verticales à la poitrine, qui s’évasent en corolle, c’est d’un très joli effet. Les petites manches sont incluses dans le corsage, donc pas de montage compliqué. Elle se coud donc très vite, il n’y a quasiment que de grandes coutures droites. J’ai fini la fente à la main, en points glissés. J’ai un peu trainé pour cette dernière étape, manquant de me laisser aller à la facilité de terminer à la machine. Mais comme tout le reste était fini en coutures anglaises, c’ eut été bacler le travail, vous en conviendrez.

cotégauche

detail devant

C’est la robe que j’ai le plus porté cet été, légère, fluide, l’alliée fidèle lors des nombreuses batailles d’eau que j’ai menées, elle sèche tellement vite !

Assurément elle aura une frangine l’an prochain. En attendant, je vais peut être attaquer le programme de couture de l’hiver… il arrive.

Petite synthèse

Modèle : Anna Dress – By Hand London

Taille : 10 UK/14 US

Matière : coton imprimé, Les coupons de Saint Pierre

Coût : 15 €

Portabilité : 5/5, c’est ma robe préférée de l’été, portable en toutes circonstances (bataille d’eau, mariage, elle a passé tous les crash tests haut la main)

Publicités

6 réflexions sur “Anna caniculaire

  1. Salut

    Moi qui débute dans la couture je suis en admiration devant tes réalisations, combien d’années de cours de couture il t’a fallu pour être autonome et réaliser des robes ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s