À l’abordage!

Après avoir manqué de périr, ensevelie sous des kilomètres de tulle, j’ai longuement inspiré. Puis expiré. Puis inspiré. Et expiré. J’ai continué comme ça pendant quelques mois avant de me dire que ce n’est pas la machine à coudre qui allait avoir ma peau. J’ai ouvert un burda, trouvé une robe assez simple, acheté du tissu, et hop en route pour la grande aventure.

En freestyle.

Oui, parce que faire une toile, le droit fil, les valeurs de couture et tout le reste, c’était carrément terra incognita.

Alors bienvenue à toi, lecteur téméraire, on part à l’assaut de la couture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s